Transformation des équipes Infrastructure et Production  

La mise en place d’infrastructures IT de nouvelle génération et en particulier l’adoption du Cloud, constitue bien plus qu’un changement technologique. Tirer pleinement parti du potentiel de ces plateformes requiert également une transformation organisationnelle.

L’un des objectifs majeurs du passage au Cloud ou de la modernisation des infrastructures on-premise est de permettre à l’entreprise de produire et déployer plus vite, plus régulièrement et plus efficacement ses applications et services digitaux.

Pour les équipes en charge de ces applications, cela signifie une plus grande autonomie : pour évoluer « sans frictions » elles doivent pouvoir provisionner et piloter elles-mêmes les ressources requises par leurs applications. Le corollaire de cette évolution est que les équipes dites Infrastructure et Production doivent désormais consacrer l’essentiel de leurs efforts à créer les conditions de l’autonomie de leurs collègues. Autrefois impliquées dans la mise en production, la surveillance et le support des applications, les anciennes équipes Infrastructure et Production, sont dorénavant presque exclusivement attendues sur la conception et l’intégration des plateformes, leur automatisation, leur sécurisation, la mise à disposition des ressources en mode « self-service » et la surveillance de leur bon fonctionnement.

Quel changement pour les équipes Infra et Production ?

La mise en place d’une infrastructure cloud de nouvelle génération implique un changement profond dans la manière dont travaillent les équipes Infrastructure et Production :

Changement des rôles et responsabilités

Au sein des anciens départements Infrastructure et Production, il est nécessaire d’ajuster les rôles et responsabilités à cause des nouvelles exigences amenées par l’utilisation du cloud et la modernisation des infrastructures. Les équipes doivent désormais se concentrer davantage sur les aspects de planification et de développement, comme la conception des systèmes, leur ingénierie, l’amélioration de leur efficacité et leur gestion automatisée, au lieu de simplement surveiller les systèmes, suivre des procédures habituelles et réagir aux incidents. Cette évolution mène à la création de postes spécialisés tels que les ingénieurs CloudOps, DevOps, FinOps, SecOps, les SRE (Site Reliability Engineering), et les responsables de services ou de produits de plateformes.

Evolution des rôles

Acquisition de nouvelles compétences

L’écosystème des technologies cloud et des infrastructures on-premise est constamment en évolution, offrant une multitude de services aux applications pour simplifier leur usage. Pour naviguer efficacement dans cet écosystème, il est crucial d’acquérir de nouvelles compétences techniques et opérationnelles. Les équipes doivent se familiariser non seulement avec les plateformes cloud majeures comme AWS, Azure et Google Cloud Platform (GCP), mais aussi avec les technologies clés des clouds privés telles que VMware, Nutanix et OpenStack.

La maîtrise des outils et méthodologies modernes de développement et d’opérations est indispensable. À titre d’exemples, Docker et Kubernetes et Docker pour la gestion et l’orchestration des conteneurs, Terraform et Ansible pour l’automatisation des infrastructures, GitHub pour le partage de codes et la collaboration sont désormais des compétences incontournables pour les équipes en charge de plateformes.

Adoption d’une culture Agile et DevOps

Les équipes Infrastructure et Production doivent adopter une culture de collaboration et d’innovation, en cassant les anciens silos technologiques au profit de la collaboration et de l’interdisciplinarité. La conception et la mise à disposition de produits de plateforme est gérée en mode Agile et selon une démarche DevOps de façon à en faciliter l’évolution et l’exploitation.

Mise en place de nouveaux processus et outils

La transition vers le cloud nécessite dans de nombreux cas la refonte des processus opérationnels existants pour s’adapter à un nouvel environnement, plus dynamique et « élastique ». L’automatisation des déploiements, la gestion des environnements et configurations, la surveillance des performances, la gestion de la sécurité des données hébergées etc. sont tout autant de processus nouveaux auxquels l’entreprise doit s’adapter pour tirer le maximum de l’utilisation du cloud.

Quel changement pour les équipes Infra et Production ?

La mise en place d’une infrastructure cloud de nouvelle génération implique un changement profond dans la manière dont travaillent les équipes Infrastructure et Production :

Changement des rôles et responsabilités

Au sein des anciens départements Infrastructure et Production, il est nécessaire d’ajuster les rôles et responsabilités à cause des nouvelles exigences amenées par l’utilisation du cloud et la modernisation des infrastructures. Les équipes doivent désormais se concentrer davantage sur les aspects de planification et de développement, comme la conception des systèmes, leur ingénierie, l’amélioration de leur efficacité et leur gestion automatisée, au lieu de simplement surveiller les systèmes, suivre des procédures habituelles et réagir aux incidents. Cette évolution mène à la création de postes spécialisés tels que les ingénieurs CloudOps, DevOps, FinOps, SecOps, les SRE (Site Reliability Engineering), et les responsables de services ou de produits de plateformes.

Evolution des rôles

Acquisition de nouvelles compétences

L’écosystème des technologies cloud et des infrastructures on-premise est constamment en évolution, offrant une multitude de services aux applications pour simplifier leur usage. Pour naviguer efficacement dans cet écosystème, il est crucial d’acquérir de nouvelles compétences techniques et opérationnelles. Les équipes doivent se familiariser non seulement avec les plateformes cloud majeures comme AWS, Azure et Google Cloud Platform (GCP), mais aussi avec les technologies clés des clouds privés telles que VMware, Nutanix et OpenStack.

La maîtrise des outils et méthodologies modernes de développement et d’opérations est indispensable. A titre d’exemples, Docker et Kubernetes et Docker pour la gestion et l’orchestration des conteneurs, Terraform et Ansible pour l’automatisation des infrastructures, GitHub pour le partage de code et la collaboration sont désormais des compétences incontournables pour les équipes en charge de plateformes.

Adoption d’une culture Agile et DevOps

Les équipes Infrastructure et Production doivent adopter une culture de collaboration et d’innovation, en cassant les anciens silos technologiques au profit de la collaboration et de l’interdisciplinarité. La conception et la mise à disposition de produits de plateforme est gérée en mode Agile et selon une démarche DevOps de façon à en faciliter l’évolution et l’exploitation.

Mise en place de nouveaux processus et outils

La transition vers le cloud nécessite dans de nombreux cas la refonte des processus opérationnels existants pour s’adapter à un nouvel environnement, plus dynamique et « élastique ». L’automatisation des déploiements, la gestion des environnements et configurations, la surveillance des performances, la gestion de la sécurité des données hébergées etc. sont tout autant de processus nouveaux auxquels l’entreprise doit s’adapter pour tirer le maximum de l’utilisation du cloud.

Découvrez l’interview de Guy-Michel PAMBI, directeur Cloud & Infrastructure

Guy-Michel a rejoint SoftFluent début 2024 pour développer cette nouvelle offre d’infrastructure Cloud. Après de nombreuses années d’expériences chez de grands éditeurs et acteurs du conseil technologique, Guy-Michel s’est forgé des convictions fortes et de solides expertises, notamment autour des optimisations et améliorations à apporter aux infrastructures IT, d’où le terme « infrastructures de nouvelle génération ». Apprenez-en plus grâce à son interview !

Comment réussir la mise en place d’une infrastructure IT de nouvelle génération ?

La transition vers une infrastructure IT de nouvelle génération représente un défi pour les équipes Infrastructure et Production. Pour mener à bien cette transition, il est nécessaire de mettre en place une approche proactive et collaborative qui intègre les besoins opérationnels, les compétences techniques et les objectifs métier.

Clarification des objectifs et des exigences 

Avant d’engager la transformation, il est essentiel d’analyser et de déterminer les besoins actuels et futurs de votre entreprise. Cela comprend une évaluation des exigences de performance, de sécurité, de flexibilité et de scalabilité. Il faudra également définir clairement les objectifs métier et technologiques à long terme pour orienter au mieux la conception de l’infrastructure et le modèle opérationnel associé.

Formation et développement des compétences

La transition vers une infrastructure de nouvelle génération nécessite également l’acquisition de nouvelles compétences. Il est indispensable d’investir dans le développement professionnel des membres des équipes Infra et Production, à travers le mix habituel de formation, de coaching et partage d’expériences, mais surtout d’apprentissage sur le terrain à travers les nouveaux projets.

Prototypage et itérations

Avant de déployer cette nouvelle infrastructure, il est recommandé de créer des prototypes ou des pilotes pour tester différentes configurations et technologies. Cette approche permet d’identifier et de résoudre les éventuels problèmes avant qu’ils ne deviennent des problèmes majeurs. Par ailleurs, adopter une démarche itérative permet aux équipes d’affiner petit à petit la conception de l’infrastructure en fonction des retours d’expérience et des besoins et d’enrichir progressivement l’offre.

Collaboration et communication

La réussite de la mise en place d’une nouvelle infrastructure IT est conditionné à la bonne collaboration l’équipe Infrastructure et Production et les autres parties prenantes, notamment ses clients des équipes de développement d’applications. Celles-ci doivent être impliquées tôt dans le projet, pour que leurs besoins en matière d’offre de services puissent être pris en compte. La communication et la transparence permettent de donner de la visibilité sur les progrès de la transformation et d’anticiper les difficultés, le cas échéant.

Automatisation et optimisation continue

L’automatisation des processus est un élément clé et facteur de succès de toute infrastructure IT moderne. En investissant sur l’automatisation, les équipes peuvent profiter d’une amélioration de l’efficacité opérationnelle, réduire les risques d’erreurs humaines et libérer du temps pour se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée. Dans même, il faut établir un processus de surveillance et d’amélioration continue des performances.

En adoptant une approche holistique et collaborative, les équipes Infrastructure et Production peuvent conduire efficacement la mise en place d’une infrastructure IT de nouvelle génération. En mettant l’accent sur la collaboration, la montée en compétence, l’innovation et l’amélioration continue, vous pourrez bâtir une infrastructure agile, sécurisée et surtout alignée sur les objectifs stratégiques de l’entreprise.

Comment anticiper et accompagner au mieux les équipes Infrastructure et Production dans la mise en place d’une infrastructure IT de nouvelle génération ?

La transition vers une infrastructure IT de nouvelle génération représente un défi important pour les équipes Infrastructure et Production. Pour mener à bien cette transition stratégique, il est nécessaire de mettre en place une approche proactive et collaborative qui intègre les besoins opérationnels, les compétences techniques et les objectifs commerciaux.

Clarification des objectifs et des exigences 

Avant d’engager la transformation, il est essentiel d’analyser et de déterminer les besoins actuels et futurs de votre entreprise. Cela comprend une évaluation des exigences de performance, de sécurité, de flexibilité et de scalabilité. Il faudra également définir clairement les objectifs métier et technologiques à long terme pour orienter au mieux la conception de l’infrastructure et le modèle opérationnel associé.

Formation et développement des compétences

La transition vers une infrastructure de nouvelle génération nécessite également l’acquisition de nouvelles compétences. Il est indispensable d’investir dans le développement professionnel des membres des équipes Infra et Production, à travers le mix habituel de formation, de coaching et partage d’expériences, mais surtout d’apprentissage sur le terrain à travers les nouveaux projets.

Prototypage et itérations

Avant de déployer cette nouvelle infrastructure, il est recommandé de créer des prototypes ou des pilotes pour tester différentes configurations et technologies. Cette approche permet d’identifier et de résoudre les éventuels problèmes avant qu’ils ne deviennent des problèmes majeurs. Par ailleurs, adopter une démarche itérative permet aux équipes d’affiner petit à petit la conception de l’infrastructure en fonction des retours d’expérience et des besoins et d’enrichir progressivement l’offre.

Automatisation et optimisation continue

L’automatisation des processus est un élément clé et facteur de succès de toute infrastructure IT moderne. En investissant sur l’automatisation, les équipes peuvent profiter d’une amélioration de l’efficacité opérationnelle, réduire les risques d’erreurs humaines et libérer du temps pour se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée. Dans même, il faut établir un processus de surveillance et d’amélioration continue des performances.

Collaboration et communication

La réussite de la mise en place d’une nouvelle infrastructure IT est conditionné à la bonne collaboration l’équipe Infrastructure et Production et les autres parties prenantes, notamment ses clients des équipes de développement d’applications. Celles-ci doivent être impliquées tôt dans le projet, pour que leurs besoins en matière d’offre de services puissent être pris en compte. La communication et la transparence permettent de donner de la visibilité sur les progrès de la transformation et d’anticiper les difficultés, le cas échéant.

En adoptant une approche holistique et collaborative, les équipes Infrastructure et Production peuvent conduire efficacement la mise en place d’une infrastructure IT de nouvelle génération. En mettant l’accent sur la collaboration, la montée en compétence, l’innovation et l’amélioration continue, vous pourrez bâtir une infrastructure agile, sécurisée et surtout alignée sur les objectifs stratégiques de l’entreprise.

Quelle organisation pour les équipes Infrastructure et Production ?

Au sein des DSI, le département Infrastructure et Production était traditionnellement organisé en groupes spécialisés pour différents aspects techniques : serveurs, stockage, réseau, sécurité, etc. En plus de cela, il y avait souvent des services partagés comme les bases de données et les middlewares. D’autres équipes s’occupaient de mettre en service et de surveiller les applications. Pour les clients internes de ce département, comme les responsables d’applications et leurs développeurs, accéder aux ressources et aux services informatiques était compliqué à cause du nombre d’interlocuteurs et des processus de validation longs.

L’adoption du Cloud, qu’il soit privé ou public, offre la possibilité de changer cette organisation. En fait, c’est devenu une nécessité pour bénéficier pleinement des avantages de ces plateformes. Maintenant, les équipes responsables des infrastructures se concentrent sur des produits spécialisés (comme le stockage, la sécurité, les bases de données, etc.), mais ces produits ont des caractéristiques communes : ils sont décrits par du code, gérés de manière agile et accessible via une interface de programmation (API). Cela permet de les contrôler automatiquement via du code, facilitant ainsi l’adoption du modèle Infra-as-Code par les équipes de développement d’applications. Le rôle des équipes Infrastructure se recentre sur la conception, l’ingénierie et la maintenance de ces produits de base.

L’automatisation croissante de l’exploitation des infrastructures réduit le besoin en personnel dans ce domaine. Parallèlement, la responsabilité de la gestion des applications passe progressivement aux équipes de développement, suivant le principe « You build it, you run it » (vous le construisez, vous le gérez). Dans ce contexte, le département Infrastructure doit investir dans l’outillage et l’automatisation des processus de déploiement, de surveillance et de support des applications pour faciliter le travail des équipes de développement.

Que pensent nos clients de notre accompagnement ?

Silae logo - SoftFluent

« Nous recherchions un partenaire Microsoft capable de nous accompagner à la fois sur la transformation logicielle et la migration vers le Cloud Public Microsoft Azure, SoftFluent répondait à ces deux critères »

Marc HEURTAULT, Chief Technology Officer chez SILAE

Téléchargez gratuitement le livre blanc « Réussir sa migration Cloud »

Les bénéfices à migrer vers le Cloud sont multiples : gain d’exploitation, sécurisation des données, évolutivité de ses applications… Mais la migration d’une ou plusieurs de ses applis n’est pas forcément évidente. Découvrez tous nos conseils !

Une expertise technique et fonctionnelle multisectorielle

Edition de logiciels - SoftFluent
Edition de logiciels
logiciel Banques & Assurances - SoftFluent
Banques & Assurances
Logiciel Retail & grande distribution - SoftFluent
Retail & grande distribution
logiciel Logistique & Transport- SoftFluent
Logistique & Transport
E-commerce - SoftFluent
E-commerce
logiciel Education & E-learning - SoftFluent
Education
& E-learning
logiciel Services B2B et B2C - SoftFluent
Services B2B et B2C
logiciel Industrie & Supply chain - SoftFluent
Industrie & Supply chain
Logiciel Santé & services associés- SoftFluent
Santé & services associés
Logiciel Energie & Gaz- SoftFluent
Energie & Gaz
Logiciel Télécomunication - SoftFluent
Télé-
comunication
Logiciel Construction et gestion immobilière- SoftFluent
Construction & Gestion immobilière

Vous souhaitez échanger avec l’un de nos experts ?

Notre équipe d’experts en développement Cloud natif est à votre écoute pour prendre en compte votre besoin et discuter des solutions. Contactez-nous directement ou par le formulaire de contact.

01 75 60 04 45