Cette fois, nous vous présentons Aymeric, notre ‘Keenu Reeves’, si vous le croisez attention à la tendinite des zygomatiques risque d’être au rendez-vous !​ 

 

Quel âge as-tu ? 

« 31 ans » 

 

D’où es-tu originaire ?

« Je trouve ma source à Chatillon (92). Je suis attaché à mes racines, mais elles sont longues, je me tourne donc vers l’avenir. » 

 

 

Ton école ? 

 « Intech, anciennement IntechInfo, du groupe ESIEA. Très récemment l’image de marque a été absorbée (schrlurp) par l’ESIA. Ne vous y méprenez pas, Intech est totalement unique dans sa pédagogie par projets. Rassurez-vous cependant, ils ne sont pas tous comme moi. 

J’avais commencé par un DUT Informatique à Vélizy2 et à l’époque j’avais cru pouvoir travailler (dignement) directement après. Nope. 

Ma première école c’était le SDZ bien entendu ;) J’ai un T-Shirt 1st gen. » 

 

Qu’est-ce que tu as fait avant ? 

« Dans des temps reculés, lors du précédent millénaire, je découvre cette « black box » qu’est « l’ordinateur ». Ou plutôt cette « dirty ugly beige box ». Superlol. 

~Grosse ellipse~ 

Le millénaire suivant je me passionne assez vite sur les sciences atour de cette étrange machine. Mon premier coup de cœur a été la découverte de Firefox avec son bloqueur de pop-up et sa navigation par onglets. Incroyable. J’ai côtoyé des logiciels obscurs comme Rpg Maker XP, installé linux sur le pc de ma grand-mère, monté un site web sans adsl (ting dong ping tong pssssshhhh). 

Si je continue comme ça on va vite s’ennuyer, moi le premier, d’autant plus que la rédaction de cet article de rapporte pas de SF point (ndlr: SoftFluent Point). 

Comme beaucoup j’ai appris le C sur le Sdz, acheté un T-Shirt, acheté un PC, acheté trop de PC, vendu des PC, mangé des PC, et inévitablement… aimé mon PC. Un jour on en fera un film romantique. 

J’ai même appris que les PC ça rouille, que les coupures de courant ce n’est pas cool, car c’était courant en Guyane, où j’ai passé une partie de mon adolescence. 

J’ai suivi des cours à l’IUT de vélizy 2, puis à l’école In’tech (anciennement IntechInfo) du groupe ESIEA. 

C’est à Intech qu’est né le développeur hardcore. 

J’ai travaillé en intérim, en stage, en alternance, en CDI à travers les âges, sur des sujets totalement différents car je suis un éternel indécis. J’ai fini par comprendre que dans la vie il faut bien choisir ce que l’on veut faire et, après avoir pris pas mal de murs dans la tronche, j’ai choisi le C#. Pas forcément pour les raisons auxquelles vous pensez. Je trouve ça simplement élégant. J’apprécie les conventions tout autant que le langage. C’est hyper intéressant mais on va s’arrêter là. 

J’ai travaillé sur du C, du bash, du Java, du GNU/Linux, facteur à la poste, de l’électronique, du sql, eeeet du c#dotnetaspnetmvcapsnetcoredotnetframeworkspa++omegalul. On ne va pas tous se les faire. 

Depuis que j’ai découvert le C# il y a 10 ans, j’ai accroché au principe (difficilement au début). Au bout de quelques années, de la sortie de dnx, puis de dotnet core, j’ai fini par en faire mon métier. 

J’aime beaucoup me plaindre et ne pas être content Je ne fais jamais les choses comme les autres, ou plutôt vous avez tous tendance à faire différemment de moi. 

Le parcours fait de nous la personne que l’on est. Le mien est peut-être chaotique, mais chaque fibre de ma réflexion est aiguisée, ce qui fait de moi un penseur alternatif. Je remets en question tout ce qui existe et n’est jamais satisfait d’une information qui ne vient pas de mes propres recherches intensives. 

Bref, un bon gros relou, qui vient avec moi ? » 

 

Comment es-tu arrivé chez SoftFluent ? 

« J’ai suivi les processus de recrutement d’une 10aine d’entreprises et SoftFluent a été mon choix pour 3 raisons : 

Le feeling. Je marche comme ça et j’ai été intérieurement assez enjoué dès le début. J’ai échangé en premier lieu avec Rose. 

L’entretien technique. Pour ma part, je mise tout sur l’entretien technique, ou presque. C’est la seule façon d’entrevoir son futur en entreprise. J’ai eu la chance d’échanger avec Thomas et Nano, ils ont la mentalité que je recherche. 

Mon entretien avec Sabrina. A part le feeling qui est déjà cité au point 1, il y a des détails qui m’ont marqué. Un exemple, elle m’a parlé d’une anecdote qui m’a beaucoup parlé à moi et m’a donné confiance sur le fait qu’elle peut me comprendre. En fait, je pense qu’on cherche souvent à rejoindre les gens qui peuvent nous comprendre, qui ont vécu des choses similaires et suivent des chemins de pensées qui se croisent. 

Bon et puis je fais bien ce que je veux :D » 

 

Ton poste actuel ?

« Développeur Hardcore » 

 

As-tu un surnom ? 

« Vous pouvez m’appeler Keanu si c’est plus simple, ou John Wick » 

 

Ta chanson ou ton artiste du moment ? 

« Dans le but de créer SoftFluent Organisé, je suis obligé de partager cela. Rider pro 

Bande Organisée – Sch / Kofs / Jul / Naps / Soso maness / Elams / Solda / Houari // Clip Officiel – YouTube

 

Fan de sport ou une passion ? 

« J’ai essayé un bon paquet de sports et d’activités en tout genre. 

Je pratique la capoeira (regional) depuis mon plus jeune âge, il s’agit d’un art martial brésilien. A ne pas confondre avec la samba, ce n’est pas une dance. Le but c’est de mettre en pièce son partenaire (on ne dit pas adversaire), mais en lui faisant croire qu’on est là pour s’amuser. On appelle ça un jeu, pas un combat. C’est comme ça que je me balade avec 3 blessures en même temps, dernièrement je me suis cassé une côte sur un coup de genoux. Je suis toujours prêt à jouer sur un coup de tête. 

Pour rester sur une lignée de sports peu communs, j’ai fait pas mal de jonglerie. Si je pose un chapeau sur le sol n’hésitez pas à y déposer vos pièces, merci bien. 

Je me balade aussi en skate électrique. Il s’agit en réalité souvent d’un longboard. Je suis donc à 40kmh debout sur un bout de bois, prêt à m’éjecter dans le plus proche béton, dans un environnement totalement hostile. 

Le truc incroyable et qui me démarque surement de mes collègues c’est que j’ai une passion pour tout ce qui touche à l’informatique, enfin je crois. Je dois surement être trop curieux, j’ai le besoin de savoir comment ça marche mais je n’aime pas faire des efforts (merci la logique d’ingé). J’aime créer des choses mais je n’ai aucun talent. Je pense que je suis tout à fait branché pour cet univers. 

Je suis passionné de code, de Linux, de hardware, de tooling, de mal de dos. 

Je suis surement le bon interlocuteur pour tous ces sujets, mais ne me posez pas de question, je suis un peu « relou » merci. 

Ma plus grande passion c’est surement le jeu de rôle sur table. Il s’agit d’un mélange entre la création d’une histoire et le ludisme type jeu de société. Concrètement, le but du jeu c’est de créer une histoire en s’amusant, souvent avec des amis autour d’une table. » 

 

Une citation 

« The things goes skraaa, quack quack quack quack quack, skidiki pap pap, and a pupupurrr boom. Skia. You don’t know » 

 

Un film ou une série 

« Spartacus » 

 

Possèdes-tu un blog ?  

« Non, mais j’en partage un tout de même 

Don’t ask to ask, just ask (dontasktoask.com)

 

Réseau social ? 

« Mastodon 

Purgator (@[email protected]) – Vivaldi Social

 

Bel épanouissement, Aymeric chez SoftFluent 😊 

Ne ratez plus aucune actualité avec la newsletter mensuelle de SoftFluent

Newsletter SoftFluent