Les logiciels sont omniprésents, que ce soit pour se déplacer, manger, acheter en ligne, prendre rendez-vous… la digitalisation est partout et, en même temps, le niveau d’exigence des utilisateurs s’est fortement accru.

Les applications deviennent le cœur du métier, les nouveaux usages se multiplient et évoluent chaque jour un peu plus. C’est donc un enjeu non seulement d’assurer leur fonctionnement mais aussi leur évolution et la TMA évolutive pourrait bien être une partie de la réponse. Suivez le guide.

Tierce Maintenance évolutive, de quoi s’agit-il ?

Développer de nouvelles fonctionnalités

Proposer de nouvelles fonctionnalités aux utilisateurs est essentiel. Non seulement l’expérience utilisateur est un des éléments clé du succès des applications et c’est une mission que de veiller à la performance des applications, de la mesurer et d’apporter des mesures correctives en permanence. Mais aussi parce que les besoins fonctionnels évoluent : si certaines fonctionnalités deviennent obsolètes, de nouveaux besoins peuvent voir le jour. Si l’application n’évolue pas, la satisfaction utilisateur se retrouve impactée négativement et l’application s’expose à des risques plus ou moins importants (perte d’utilisateurs, Shadow IT, etc.).

Organisés en mode agile, les prestataires de TMA proposent un Product Owner métier, capable d’évaluer et de prioriser les besoins exprimés par les utilisateurs. De plus, grâce aux processus industrialisés, à l’outillage standardisé et aux compétences expertes des centres de services, la réactivité est maximale et les demandes sont satisfaites au plus vite.

Gérer son évolution

Toute prestation de TMA débute par un état des lieux qui permet, notamment, de définir un plan d’actions prioritaires en fonction des objectifs clés et de la transformation digitale souhaitée. Véritable partenaire mais aussi expert avec une connaissance pointue des tendances technologiques, votre prestataire TMA pourra être force de proposition sur les évolutions au regard de vos enjeux et mettre en place une feuille de route jalonnée de ‘Quick Wins’ visibles par les métiers.

 

Maîtriser les nouvelles technologies

Beaucoup d’applications ont grossi de manière incrémentale jusqu’à devenir critiques, avec une complexité et une hétérogénéité de plus en plus difficiles à appréhender pour une ETI alors même que l’innovation ne cesse de s’accélérer et de creuser le fossé.  Les technologies numériques bousculent tous les métiers quel que soit le secteur. Plateformes en ligne, appareils tactiles et interactifs, réseaux sociaux, Chatbot. La maintenance évolutive peut justement vous aider à continuer d’innover et faire évoluer votre logiciel au rythme des avancées technologiques. Votre partenaire dispose d’un large éventail de compétences qualifiées et certifiées y compris sur les technologies les plus rares ou les plus pointues mais aussi d’architectes experts capables de démêler la complexité des interdépendances applicatives.

Attention, lorsqu’il s’agit de faire évoluer l’environnement ou de gérer la montée de version, on parle de maintenance adaptative.

TMA évolutive, le bon niveau de maintenance pour …

Maîtriser les risques

Plus les applications prennent de l’importance dans l’activité, plus il est capital de maîtriser les risques associés liés à la sécurité des données mais aussi à la dette technique. En renforçant la robustesse, la performance, la sécurité, en remplaçant les technologies qui ne sont plus supportées (remédiation) et en effectuant les évolutions nécessaires au fur et à mesure pour éviter l’accumulation de la dette technique, une maintenance évolutive vous permet de maitriser les risques.  Ainsi, elle permet d’assurer l’indispensable lien entre le Legacy et les nouveaux projets digitaux.

 

Se concentrer sur des tâches à valeur ajoutée

La transformation digitale s’accompagne d’une complexité des projets, d’un rythme effréné de renouvellement, d’évolution des applications web et d’une course à la perfection pour contrer la concurrence. Il est plus créateur de valeur – et plus intéressant – de se consacrer à des projets innovants qu’à la maintenance d’applications existantes bien que celle-ci soit nécessaire. La Tierce Maintenance Applicative permet aux équipes de se consacrer aux nouveaux développements.

Lorsque le prestataire est un partenaire privilégié outre la maintenance corrective (bugs et anomalies), il peut assurer une maintenance évolutive (développement de nouvelles fonctionnalités, rafraîchissement d’interfaces…) et adaptative (ajustement à l’environnement technique et d’utilisation).

 

Optimiser ses compétences et ses ressources

Il n’est pas aisé de disposer de compétences adéquates sur chaque brique technologique, et former les nouveaux collaborateurs sur des technologies vouées à disparaitre n’est ni motivant pour eux, ni un investissement pérenne pour l’entreprise et il est également coûteux et compliqué de recruter des profils spécialisés.

 

Bénéficier de processus industrialisés et sur mesure

Les prestataires rompus à la TMA évolutive s’appuient sur des méthodes et un outillage éprouvés. Les niveaux de service sont définis sur mesure, application par application, en fonction de leur criticité. Articulée autour d’un interlocuteur unique, la prestation s’inscrit dans un plan d’amélioration continue. Grâce à cette approche industrialisée, l’entreprise est sûre de maintenir son système informatique dans la modernité, afin de ne pas être dépasser par ses concurrents.

La TMA évolutive est une composante essentielle de votre philosophie en tant qu’entrepreneur : voulez-vous agir par réaction au changement, ou en anticipation ?

Ne ratez plus aucunes actualités avec la newsletter mensuelle de SoftFluent