TeamCity et l’Intégration Continue – Partie 1

TeamCity est un outil permettant de mettre en place un proccessus d’intégration continue. Aujourd’hui nous allons voir comment le paramétrer pour le faire travailler à notre place sur des tâches répétitives et sans valeurs ajoutées.

Créer son premier projet

Via le menu “Projects” il est possible d’afficher la liste de ses projets. Nous allons donc créer notre premier projet.

créer un projet

Seul le nom du projet est obligatoire.

nommer le projet

La page de confirmation nous invite à créer une configuration de Build, et c’est ce que nous allons faire.

configuration build

Se connecter au dépôt SVN

Là encore, seul le nom de cette configuration est requis.

nom de la configuration

Ensuite, nous avons ici un serveur SVN sur le même serveur, il nous faut simplement donner un nom à ce contrôleur de code source et renseigner les paramètres d’authentification.

paramètres d'authentification

authentification

Configurer la compilation

Maintenant que TeamCity est branché sur notre dépôt de code source, nous allons lui demander de pouvoir lancer la compilation de notre dépôt pour vérifier qu’il ne comporte pas d’erreurs.

configurer la compilation

TeamCity va alors scanner le dépôt sur lequel il est branché afin de détecter d’éventuels fichiers de configuration. Ici une solution Visual Studio est détectée.

détection de visual studio

Détection Visual Studio

Déclencher la compilation

Il est maintenant possible de lancer la compilation de notre dépôt d’un simple clic sur le bouton “Run” situé en haut à droite.

run compilation

Nous sommes alors redirigé vers une page nous affichant l’avancement de la compilation (mise à jour depuis le dépôt, compilation, … ).

avancement compilation

Une fois terminé le résultat (positif ou négatif) s’affiche ainsi que le temps de compilation.

processus terminé

Mais cela n’est pas très intéressant. Le mieux serait de pouvoir effectuer automatiquement cette opération à chaque fois qu’un commit est réalisé. De cette manière nous pourrions être alertés dés qu’une modification empêche le dépôt de compiler, ce qui peut s’avérer primordial dans le cadre d’un travail en équipe. C’est là que TeamCity entre en jeu. Nous allons ajouter des Triggers qui vont nous permettre de lancer l’étape de compilation suite à certains évènements.

edit configuration settings

vcs trigger

Une fois la création de notre Trigger lié au contrôleur de code source terminé, nous allons revenir à notre projet.

triggers updated

Suite à un commit, on remarque alors la présence d’un nouveau résultat de compilation.

résultat compilation

Si l’on y regarde de plus près, l’auteur de cette demande de compilation est “Subversion”.

subversion

Notre serveur TeamCity est donc maintenant capable de lancer les compilation sans intervention humaine.

Imaginons que nous ayons un projet dont le temps de compilation est relativement long, il est aussi possible d’optimiser sensiblement ce temps en allant modifier les paramètre de compilation que nous avons détecté précédemment en automatique.

modification paramètres compilation

Passer la cible de compilation de “Rebuild” à “Build” nous permettra probablement de gagner un peu de temps sur des projets gourmands en temps de compilation.

passer en build

Dans le prochain article, nous verrons comment être notifié lors d’une compilation en erreur.

TeamCity et l’Intégration Continue – Partie 3

Ne ratez plus aucune actualité avec la newsletter mensuelle de SoftFluent

Newsletter SoftFluent