Réussir sa migration Azure

Brouillon

À venir

0 commentaire

clip_image002[5]L’avènement du Cloud Computing et du Software as a Service mais aussi l’explosion des sites internet, de e-commerce et les applications mobiles ont boosté l’éclosion de centaines de datacenters partout dans le monde. Indépendamment du lot de complexités qu’il amène, les avantages du Cloud sont indéniables.

En témoignent d’ailleurs les derniers résultats trimestriels du leader en la matière Amazon qui dépassent pour la première fois le milliard de dollars dans cette seule dimension.

Mais Amazon est loin d’être seul sur le sujet et l’offre Azure de Microsoft est de plus en plus aboutie sur le sujet et connait aussi un très fort développement.


Pourquoi migrer ses applications dans le Cloud Azure ?

clip_image004

Les avantages du Cloud sont nombreux, réactivité, stabilité, meilleure collaboration entre les utilisateurs, accessibilité aux données sécurisées partout mais aussi et surtout, gain d’argent et de temps

Gérer une application importante, qui nécessite plusieurs serveurs, requiert des connaissances spécifiques et une réflexion poussée sur l’infrastructure, la configuration réseau, les logiciels à installer sur les machines, les capacités techniques de celles-ci et la façon dont les informations sont échangées entre elles. En optant pour l’hébergement Cloud, vous pouvez vous concentrer sur l’application plutôt que sur l’infrastructure.

Choisir la migration dans le Cloud Azure de Microsoft, c’est choisir la plus grande infrastructure mondiale, la sécurité et la protection de vos données avec la certification ISO/IEC, en toute transparence avec la possibilité de choisir le datacenter

Quatre nouveaux data centers Azure dans 2 régions françaises (3 en région parisienne et 1 à Marseille) ont ouvert en 2018. Certifiés ISO 27001 et ISO 27018, ils sont en accord avec les lois françaises sur le respect de la confidentialité et de la vie privée.

D’abord focalisé sur l’intégration d’Azure dans Windows et ses autres services comme Active Directory ou Team System, Microsoft s’est ouvert à la communauté Open Source, avec .NET Core notamment ainsi que la disponibilité d’offres Linux (dont RedHat/Debian/Suse…), MySQL, Apache/Tomcat, PHP au sein de la plateforme Azure, pour satisfaire le plus grand nombre.

Microsoft propose également des solutions hybrides avec des plateformes comme Azure StorSimple, Hybrid SQL Server ou Azure, Azure Stack, etc. ce qui permet d’assurer une transition en douceur en utilisant à la fois ses propres Data Centers et l’hébergement Cloud Azure

Grâce à la calculatrice de coût total de possession Azure vous bénéficiez en quelques minutes d'une évaluation personnalisée qui vous aidera à élaborer une étude de rentabilité personnelle avec la possibilité de le comparer avec celui d'un déploiement local comparable.

La plateforme Azure fournit un nombre foisonnant de services applicatifs ou d’infrastructure : approche SaaS potentielle (solutions SharePoint ou CRM Online), IaaS (machines virtuelles, réseaux virtuels, load balancers...), PaaS (App Services, Bus applicatifs, Services de notifications, Automation Services, Azure Active Directory Services etc. ).

Comment réussir sa migration ?

Avant toute migration, vous devez dresser un inventaire des serveurs physiques et virtuels de votre environnement. Même si vos outils de gestion actuels vous fournissent une bonne représentation des centaines, voire des milliers, d'applications exécutées par votre organisation, disposer d'un mécanisme d'inventaire capable d'exploiter les données vous permettra de définir plus facilement les différentes étapes.

Grâce aux outils d'évaluation de la migration vers le cloud d'Azure, vous disposerez d'un inventaire complet des serveurs, avec des métadonnées pour chacun d'entre eux (informations de profil et mesures de performances comprises), ce qui vous permettra d'élaborer votre plan de migration vers le cloud.

En utilisant ces informations pour mapper vos serveurs, vous serez en mesure de :

- Représenter vos applications locales.

- Identifier les dépendances ou les communications entre les serveurs

- Inclure les composants d'application nécessaires

- Réduire les éventuels risques.

Regroupez ensuite vos serveurs de façon logique pour choisir la stratégie de migration vers le cloud qui convient le mieux à chaque application en fonction des besoins et des objectifs de migration.

Une fois vos groupes d'applications mappés, déterminez la meilleure approche à adopter pour migrer chacune des applications locales.

Le chemin de la migration vers le cloud est long. Il faut successivement inventorier, estimer les impacts, évaluer les règles de sécurité à respecter, standardiser les documents et les systèmes définir les nouvelles compétences requises, les nouveaux profils et la nouvelle organisation, harmoniser le travail, puis identifier les premières applications qui feront office de tests.

C’est une transformation numérique, elle se traduit par un grand bouleversement organisationnel et nécessite un accompagnement.

Choisissez des outils et des partenaires adaptés à votre plan de migration

SoftFluent vous accompagne

Grâce à l’expérience de ses consultants en architecture applicative et en développement sur de nombreuses solutions multi-composants de type web/webservices, mobiles ou client-riche connectés dans des environnements complexes tant en environnements On Premise que Microsoft Azure, SoftFluent peut vous aider à sélectionner les services nécessaires à votre nouvelle application ou à l’évolution de votre application existante

- Etude de la solution existante et des évolutions prévues pour la faisabilité d’une migration totale ou partielle de celle-ci (architecture hybride)

- Démarches de migration et étapes en fonction de la cible et des pré-requis aux technologies Cloud de Microsoft

- Etude de l’architecture et des fonctionnalités existantes. Prise en compte des évolutions éventuelles à prévoir.

- Catalogage des composants existants pérennes ou à migrer via un accès au code ET aux plateformes existantes.

- Etude des besoins généraux ou spécifiques sur les points cruciaux dans un contexte Azure :

    • facteurs déclenchant d’une approche Cloud : accès externes, réduction infra internes…
    • intégration avec votre SI interne ou d’autres plateformes existantes et flux réseaux majeurs
    • sécurité : mécanisme(s) d’authentification long terme, contexte multi-tenant éventuel
    • volumétrie/performances/montée en charge/redondance/accès internationaux
    • exploitabilité et déployabilité DevOps : versions, déploiement, supervision

- Sélection et classification des services Azure adéquats : VM SQL vs SQL Azure vs Blobs etc…, VM ou WebApp/Jobs, WebServices, queues, Automation services, Azure AD, AD Connect, ADFS, AppInsights, Backup Services, etc…

Nous disposons de connaissances sur de nombreux outils du marché, nous maitrisons les outils de développement Azure et notamment Azure DevOps Services.

Avec près de quinze ans d'expérience dans le développement de logiciel sur mesure, SoftFluent vous aide à appréhender les problématiques du cloud et à sélectionner les meilleurs services pour votre application : Développement ou transformation de l'existant.


Christine Moronval

Responsable Communication chez Volkswagen puis Directrice de Clientèle dans le groupe DDB, elle rejoint SoftFluent avec plus de 20 ans d'expérience en Marketing/Communication.

Profil de l'auteur