Quelle méthodologie pour mener à bien un audit applicatif ?

Brouillon

À venir

0 commentaire

Les applications et les solutions logicielles sont partout, plus aucun service n’est proposé sans une application associée. Mais le niveau d’exigence n’a jamais été aussi haut. Aujourd’hui, entre une application mal conçue, lente, pas adaptée au besoin…ou pas d’application, la question se pose réellement. Les utilisateurs sont devenus intransigeants et votre solution logicielle se doit d’être irréprochable. Nous avons consacré un article sur les enjeux de l’audit de code pour les DSI.

audit_méthodologie

Quand faire un audit applicatif ?

Si vous vous reconnaissez dans l’un des cas suivants :

  • Vous constatez un problème de performance
  • Vous avez des doutes sur l’état de santé de votre application
  • Vous vous apprêtez à investir mais vous voulez être serein sur les qualités techniques de ce que vous souhaitez acquérir
  • Ou encore, vous souhaitez faire un état des lieux pour savoir exactement où vous en êtes afin de prendre les bonnes décisions pour le futur de votre application 

Ayez le réflexe audit applicatif !

Quel est l’objectif recherché dans un audit de code ?

L’audit applicatif permet de :

  • Bénéficier du regard critique et objectif d’un expert,
  • Vous situer ou avoir un point de comparaison par rapport au marché
  • Disposer de recommandations pratiques

L’objectif que nous poursuivons au cours de l’audit de code, est l’amélioration de la qualité de vos développements sur chacun des aspects suivants :

  1. La capacité fonctionnelle : vérifier que le logiciel respecte les spécifications et surtout résolve le problème principal de l’utilisateur
  2. La fiabilité : vérifier que le logiciel résiste aux erreurs de l’utilisateur ou de services externes
  3. La facilité d’utilisation (user-friendly) : vérifier que l’utilisateur s’y retrouve facilement grâce aux éléments d’interfaces mis en place (tooltip, icones, labels…)
  4. La performance notamment en termes de temps de réponse au démarrage et aux actions stratégiques
  5. La maintenabilité : vérifier que le code respecte les standards mis en place avec une documentation et que la conception permette de maintenir le logiciel à moindre couts

Une méthodologie éprouvée

En 4 phases

Avant de lancer un audit technique, SoftFluent procède à une phase de cadrage, car chaque projet est unique. Les prérequis nécessaires à l’intervention sont validés, qu’ils soient techniques ou humains, avant de sélectionner l’expert technique qui sera mobilisé sur le sujet. Une proposition concrète détaillée formalise l’accord.

Puis trois phases dans la réalisation d’un audit technique :

  • Récupération des informations si possible, chez le client : code source, interviews des interlocuteurs clés, documentation technique, organigrammes etc.
  • Réalisation de l’audit et conception des livrables : de son côté, l’auditeur travaille à l’analyse des informations recueillies pour se faire une idée. Il analyse l’application et s’appuie éventuellement sur notre Directeur Technique en interne pour constituer un rapport qui reflète au mieux l’état de l’applicatif au moment de l’audit.
  • Restitution en séance, en présence des commanditaires de l’audit et/ou des équipes techniques et réponses aux différentes questions soulevées.
    (Il faut compter de 3 à 10 jours pour réaliser un audit de code classique)

Avec des livrables concrets

Les livrables sont fonction de l’audit demandé et définis lors de la phase de cadrage mais nous nous efforçons de rendre l’analyse la plus visuelle et parlante possible, en termes d’efforts à fournir et niveau de gravité sur un axe priorité et complexité.

clip_image002

Pour un audit classique on retrouve les livrables suivants :

  • Rapport détaillant l’analyse de l’expert
  • Présentation finale, synthétisant les points du rapport, présenté en séance
  • Synthèse technique reprenant les points un à un

Tous les livrables sont envoyés au client avant la restitution et proposent des solutions pragmatiques mais aussi des recommandations d’ordre ‘managériales’.

Véritable référence en développement d’applications .NET, SoftFluent propose une approche personnalisée reposant sur une méthodologie éprouvée qui combine outils et analyse humaine. Les outils d’analyse comme « Source monitor », « Ndepend » ou encore les différents outils réalisés par nous-mêmes permettent de disposer d’éléments chiffrés concrets. Ces éléments sont analysés par les auditeurs de SoftFluent qui comptent plus de 200 audits à leur actif.

Au-delà du conseil, nos équipes sont capables de vous accompagner de manière concrète dans la mise en place des recommandations données lors de l’audit, et travailler avec vos équipes : coaching, aide à la réalisation, complément d’audit etc.
De nombreux clients ont découvert SoftFluent par un audit applicatif

DecouvrirOffre NousContacter

Christine Moronval

Responsable Communication chez Volkswagen puis Directrice de Clientèle dans le groupe DDB, elle rejoint SoftFluent avec plus de 20 ans d'expérience en Marketing/Communication.

Profil de l'auteur