DevOps, les fondamentaux

Brouillon

À venir

0 commentaire

C’est avant tout une nouvelle démarche, à la mode, qui consiste à faire collaborer étroitement les équipes de développement et d’études avec les équipes des opérations et d’exploitation. Cette collaboration implique d’aller jusque dans la responsabilité commune du succès ou de l’échec. Un petit choc culturel !

En effet, les aspirations des développeurs vont toujours vers plus d’innovation pour répondre à la pression du marché, avec toujours plus de fonctionnalités qu’il faut déployer toujours plus rapidement.

A l’inverse, les exploitants veulent de la stabilité pour minimiser les impacts de modification de code ou d’architecture. Ils veulent de la standardisation, des règles définies et respectées pour garantir la qualité de service.

DevOps

La philosophie de DevOps est donc de faire tomber le mur entre les équipes de développement et de production pour que les évolutions se déroulent de la manière la plus fluide et transparente pour l’utilisateur, en d’autres termes, que les mises en production d’un nouveau produit ou d’un nouveau service soient naturelles dans le cycle de vie du produit.

Ça a l’air simple dit comme ça mais en fait, l’adoption de la démarche DevOps nécessite de repenser totalement l’organisation de l’entreprise et de casser les silos de l’organisation.

La démarche DevOps

En fait, derrière cette notion à la mode, on trouve 4 fondamentaux :

Les fondamentaux DevOps

  1. La réduction du cycle des livraisons : industrialisation de la chaine complète de production logicielle avec la mise en place d’outils comme Team Foundation Server (TFS) ou sa version Cloud Visual Studio Team Services (VSTS). L’intégration continue est souvent un objectif pertinent pour réduire le cycle.
  2. L’optimisation des ressources : standardisation, automatisation du déclenchement et de l’exécution du plus grand nombre de tâches (configuration, développement, déploiement… ).
  3. L’amélioration de la qualité : mesurer la fiabilité, la performance, la montée en charge, l’exploitabilité et la facilité d’utilisation par des tests tout au long du processus.
  4. Replacer l’humain au cœur du dispositif : mise en place d’une organisation basée sur la collaboration agile et sur la recherche permanente de l’amélioration afin d’être en mesure de réajuster le cas échéant.

Les bénéfices

Les bénéfices sont nombreux et notamment :

  • Automatisation : évite les erreurs dues aux saisies manuelles ou manipulations, oblige à réfléchir sur les processus et les rôles de chacun et libère du temps
  • Adaptation : permet de s’adapter en temps réel aux contraintes réglementaires, au contexte du marché et d’aborder le virage de la transformation digitale
  • Productivité et qualité : livraison des applications plus rapidement incluant un processus d’amélioration continu
  • Valeur ajoutée : le temps gagné grâce à l’automatisation permet de se concentrer sur la valeur de la solution et de mieux prendre en compte le point de vue du client

La démarche DevOps est désormais dans l’air du temps et ses bénéfices ne sont plus remis en question. Cependant, il ne suffit pas d’avoir la volonté de mettre en place une démarché DevOps, il faut également être conscient des aspects indissociables qui en découlent.

En résumé

C’est une vision dans laquelle gravir le Mont Blanc en 1 semaine est déjà une belle victoire même si l’objectif est de gravir l’Himalaya on ne sait pas quand.

C’est une vision dans laquelle le succès n’est pas le fait d’un héros mais le résultat du travail orchestré de toutes les équipes.

Le DevOps chez SoftFluent

  1. La réduction du cycle des livraisons : fort de son expérience de terrain et de son activité d’éditeur de logiciels, SoftFluent a mis en place une offre pour vous accompagner dans le déploiement des outils d’ALM de Microsoft au sein de votre système d’information actuel.
  2. L’optimisation des ressources : SoftFluent est expert en technologies Microsoft, méthodologies et aussi éditeur d’outils de productivité dont CodeFluent Entities, un outil qui permet d’automatiser les développements et la production de code ou encore SoftFluent Automation qui permet d’automatiser certains de vos tests.
  3. L’amélioration de la qualité : la qualité logicielle est fondamentale et le test joue un rôle essentiel. SoftFluent a consacré un article complet aux meilleures pratiques de test logiciel.
  4. Replacer l’humain au cœur du dispositif : d’un point de vue humain, SoftFluent est convaincu que les méthodes agiles permettent une collaboration permanente. Cette collaboration entre les experts fonctionnels et les développeurs est, selon nous, le secret d’une mobilisation dans un but commun : mener à bien la mission

Pour mettre plus d'Agilité dans vos processus et avoir une meilleure gestion du cycle de vie des applications que vous développez, SoftFluent vous accompagne de façon pragmatique et proactive. Avec nous, entrez dans une démarche DevOps et soyez accompagnés dans le déploiement des outils d’ALM (Application Lifecycle Management) de Microsoft : TFS (Team Foundation Server) ou sa version Cloud Azure DevOps.

DecouvrirOffre NousContacter

Christine Moronval

Responsable Communication chez Volkswagen puis Directrice de Clientèle dans le groupe DDB, elle rejoint SoftFluent avec plus de 20 ans d'expérience en Marketing/Communication.

Profil de l'auteur