Comment adapter son architecture logicielle au Cloud ?

Brouillon

À venir

0 commentaire

Votre client est exigeant et le sera de plus en plus. Dans un monde où l’instantanéité est la norme, ce qui était acceptable il y a encore quelques années ne l’est plus du tout aujourd’hui. Pour les nouvelles générations, il est inconcevable de ne pas avoir tout, tout de suite, quel que soit l’endroit où l’on se trouve ! Il est aussi monnaie courante d’utiliser les réseaux sociaux pour faire part de son mécontentement au moindre loupé.

Cette évolution des attentes clients oblige les entreprises à gagner en souplesse et flexibilité et par conséquent, à adapter rapidement leurs processus à cette économie numérisée et digitale.

Comment imaginer aujourd’hui une application qui traite des données en volume sans parler de ses capacités à se dimensionner via le Cloud ? En s'appuyant sur un opérateur qui possède suffisamment de Data Centers dans le monde, il est possible de déployer ses applications en étant le plus proche possible de ses utilisateurs et, ainsi, d'optimiser les temps d'accès à celles-ci.

cloud-computing-definition

Migrer sur le cloud, n’est donc plus, a priori, une question ! Il est cependant essentiel d’identifier au préalable les raisons qui vous poussent vers la migration et de les rapprocher de l’impact métier visé comme, par exemple, la rapidité d’implémentation ou encore les délais de mise en œuvre. Si la charge financière est un argument, c’est la modernisation des applications existantes et la création de la future génération d’applications qui doivent prévaloir pour permettre à la migration d’ajouter de la valeur métier.

Plusieurs options sont possibles pour migrer efficacement vers le Cloud :

  • Transposer vers un cloud public sans changement (autre que les éventuelles adaptations techniques nécessaires).
  • Adopter une solution SaaS (Software-as-a-Service), pour accéder à des applications dans le cloud, libérer les ressources du site et réduire le poids du processus de migration.
  • Choisir un PaaS (Platform-as-a-Service) existant, pour un service agile sur abonnement intégrant des fonctions techniques clés en main.
  • Envisager une ré-architecture pour moderniser une application stratégique mais ancienne, en ajoutant de nouvelles fonctionnalités.
  • Supprimer une application qui n’apporte plus de valeur métier suffisante

La migration de centaines, voire de milliers d’applications nécessite des outils, des ressources, et du temps. Pour chaque migration, il faut prendre en compte les motivations, le Re-factoring éventuel, la complexité mais aussi le niveau de priorité par rapport aux objectifs.

Alors par où commencer ? Voici 5 préoccupations majeures

Anticiper les pics de charge

Gérer les montées en charge progressivement sur le long terme à mesure de l’augmentation du nombre des utilisateurs et notamment les ‘pics’ sur des périodes temporaires comme les périodes de fêtes, de soldes qui nécessitent plus de ressources. Adapter les capacités facilement, rapidement, en temps réel, sans avoir à gérer l’infrastructure ni les serveurs physiques. Tout cela s’avère souvent complexe ou coûteux, voire impossible, avec un hébergement classique.

Se préparer au sinistre

Quand une panne intervient, suite à une coupure de courant par exemple, c’est rassurant de pouvoir ‘basculer’ sur une autre version de l’application. Dans la mesure où le Cloud vous permet d’utiliser plusieurs serveurs, pas de risque d’être handicapé par la panne d’un serveur unique.

Automatiser la gestion

Une plateforme de gestion du Cloud incite particulièrement à automatiser de nombreuses tâches chronophages pour les équipes IT en mettant en place des règles d’automatisation de certains processus.

Donner la priorité au client

Donnez la priorité aux applications destinées aux clients et utilisateurs finaux, plutôt qu’aux outils de back-office. Pourquoi pas une stratégie hybride avec l’externalisation de l’applicatif et le maintien sur site de la base de données clients ? De notre expérience du terrain, les solutions optimales sont souvent des combinaisons astucieuses de différents choix plutôt qu’une vision dogmatique unique.

Moderniser les applications métier

Toutes les entreprises ont leur lot d’applications métiers dites ‘Legacy’. Le passage de ces applications dans le Cloud est une formidable opportunité d’améliorer les performances ou d’ajouter des fonctionnalités importantes et de réduire la dette technique, y compris en supprimant des pans fonctionnels qui ne sont plus adaptés au contexte actuel.

On ne peut pas évoquer les spécificités du Cloud sans réfléchir à ce que sont les conteneurs ? Que peut-être concrètement l'agilité sans conteneur ? Ou l'automatisation sans DevOps ? Les conteneurs figurent parmi les plus fortes tendances du cloud, en particulier pour les développeurs qui l’associent à la démarche DevOps.

Les conteneurs permettent aux développeurs :

  • de gérer et de migrer facilement le code logiciel, donc les applications.
  • de créer des environnements prévisibles isolés des autres applications qui peuvent s'exécuter dans n'importe quel environnement, Linux, Windows, Mac, sur des machines virtuelles ou dédiées, sur l'ordinateur d'un développeur, dans un centre de données sur site et, bien entendu, dans le Cloud public.

Peu importe l'environnement dans lequel le développeur déploie l'application, le résultat sera le même.

La popularité du format d'image Docker contribue aussi à faciliter la portabilité des conteneurs. Tout cela se traduit par une augmentation de la productivité.

Les enjeux sont évidemment de gagner en réactivité et en flexibilité, et de mieux caler les applications sur les besoins métiers qui évoluent toujours plus rapidement. Mais il s’agit aussi de mieux préparer les applications à l’évolution des technologies et des environnements et au caractère changeant du comportement des utilisateurs.

A lire sur le même sujet : Réussir sa migration Azure


Avec quinze ans d'expérience dans le développement de logiciel sur-mesure, SoftFluent vous aide à appréhender les problématiques du Cloud et à sélectionner les meilleurs services pour votre application : Développement ou transformation de l'existant.

Nous disposons de connaissances sur de nombreux outils du marché, nous maitrisons les outils de développement Azure et notamment Azure DevOps Services. Notre valeur réside dans notre expertise pointue en conseil  alimentée, au fil des années, par notre expérience des projets d’envergure.

Christine Moronval

Responsable Communication chez Volkswagen puis Directrice de Clientèle dans le groupe DDB, elle rejoint SoftFluent avec plus de 20 ans d'expérience en Marketing/Communication.

Profil de l'auteur