Cloud et DevOps : le duo gagnant

Brouillon

À venir

0 commentaire


Workforce teamwork within an organization - Concept

Quel lien entre une Cloud et le DevOps ?

Le Cloud, et notamment la migration d’application vers le Cloud, et le DevOps sont deux tendances importantes et actuelles pour toute équipe IT souhaitant ancrer la transformation numérique de son entreprise.

Ils ont d’ailleurs de nombreux points communs. On peut noter la même ambition de faire évoluer les entreprises dans un environnement plus flexible et plus réactif, de réduire les délais et donc les coûts de développement logiciel, ou encore de fiabiliser les processus de développement, déploiement, et de sécuriser. etc.

En effet, le DevOps implique une collaboration étroite entre les équipes de développement et les équipes des opérations afin de réduire les cycles de livraison, optimiser les ressources, améliorer la qualité des développements et replacer l’humain au cœur du dispositif. Il s’agit aussi bien des collaborateurs que de l’utilisateur, pour qui l’on cherche à créer de la valeur.

De son côté, le Cloud permet de bénéficier d’un dimensionnement au plus près de son besoin et de gains importants en termes de charge d’exploitation, ce qui permet d’avoir une plus grande flexibilité et une plus grande maitrise des coûts. Le Cloud permet également de sécuriser ses données.


DevOps, facilitateur de la migration vers le Cloud

Le DevOps est une méthode reposant sur des principes Agiles et implique donc une certaine réactivité des équipes. Cependant, lorsque le reste de l’entreprise ne suit pas, elles peuvent se trouver limitées. C’est notamment le cas lorsque l’Infrastructure, trop figée, n’évolue pas aussi rapidement que le nécessiterait les déploiements de l’application, rendus plus réguliers par la mise en place des processus DevOps. C’est pourquoi, lorsque le DevOps est déjà implanté dans les entreprises, la migration vers le Cloud prend d’autant plus de sens. Elle permettra de bénéficier d’une infrastructure elle aussi plus réactive, plus agile.

Les fournisseurs de Cloud l’ont bien compris. De nombreux outils nécessaires dans la mise en place du DevOps sont d’ailleurs déjà hébergés dans le Cloud. C’est le cas d’Azure DevOps, qui permet notamment un déploiement simplifié directement dans Azure, l’offre Cloud de Microsoft. La centralisation de toutes les données relatives aux processus d’automatisation (tests, déploiement, intégration, etc) au travers d’une même plateforme est un véritable atout pour faciliter sa gestion.

De plus, on considère que les méthodes DevOps permettent aux équipes IT de gérer plus sereinement les projets importants et complexes tel une transition vers le Cloud. En effet, le DevOps vise à réduire les risques grâce à :

· L’automatisation des processus : qui permet d’éviter les erreurs humaines et de concentrer les compétences sur des tâches à forte valeur ajoutée

· Des cycles plus courts mais plus nombreux qui permettent de fixer des objectifs raisonnables et donc atteignables

· Une remontée rapide des difficultés et autres bugs qui permettent aux équipes de réagir très rapidement.

Migration vers le Cloud et DevOps : capitaliser sur le changement

Inversement, un projet de migration vers le Cloud présente un contexte favorable à la mise une place de processus DevOps.

Il s’agit de deux transformations qui apportent des changements majeurs dans l’organisation et la culture d’entreprise. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, il peut être intéressant de les associer. La migration offre l’opportunité de moderniser son architecture applicative. C’est donc l’occasion de moderniser également ses processus.

Tout d’abord, comme évoqué plus haut, ces deux tendances se regroupent autour d’objectifs communs. Un contexte idéal pour les entreprises qui peuvent ainsi capitaliser sur une volonté d’automatiser, rationnaliser, fluidifier, sécuriser et améliorer ses performances.

Ensuite, les fournisseurs Cloud proposent des outils complets qui permettent la mise en place du DevOps. Or, comme évoqué dans ce livre blanc, l’outillage présente un enjeu critique dans la réussite d’une démarche DevOps. Nous évoquions tout à l’heure Azure. En plus d’Azure DevOps, Microsoft propose d’autres technologies natives du Cloud permettant d’automatiser toute la chaine de développement. La plateforme permet également d’intégrer d’autres outils DevOps open source tels Jenkins, Ansible, Docker, Kubernetes, etc.

Migrer vers le Cloud permet donc d’être guidé dans la démarche DevOps au travers d’outils puissants.

Enfin, associer une migration vers le Cloud et le DevOps permet de :

· Mettre en place un ensemble cohérent où les besoins de chacun des projets seront pris en compte pour trouver la solution la plus adaptée.

· Impliquer les équipes DevOps et celles en charge de la transition autour d’un objectif commun pour un résultat optimal.

Il semble donc que le Cloud soit un moteur de performance pour les processus DevOps et inversement. Ainsi, que vous souhaitiez moderniser vos applications ou vos processus, c’est peut-être l’occasion de voir plus grand.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.

Florine GIllebert

Profil de l'auteur