Accélérez votre transformation digitale avec DevOps

Brouillon

À venir

0 commentaire

image

Les technologies numériques bousculent tous les métiers quel que soit le secteur. Plateformes en ligne, appareils tactiles et interactifs, réseaux sociaux, Chabot… révolutionnent non seulement la manière dont les entreprises interagissent avec leurs clients mais impacte l’entreprise dans sa globalité.

Le département marketing et les métiers sont ceux qui disposent désormais des budgets pour innover.

Par conséquent, les métiers attendent des DSI davantage d’innovation, d’agilité, de respect des délais, une meilleure compréhension des besoins et enjeux métiers, une meilleure collaboration et une coordination à tous les niveaux.

Comment réussir à digitaliser l’entreprise tout en gérant avec efficacité les systèmes hérités du passé ?

Agilité

Les équipes informatiques qui ont su se remettre en question et ont mis en place des méthodes pour concevoir, développer et lancer les applications plus rapidement sont les mieux préparées au digital.

Ce sont également ces équipes qui ont compris le bien-fondé d’une collaboration plus étroite entre les équipes de développement et d’études avec les équipes des opérations et d’exploitation.

Les leaders du digital adoptent des modes de développement agiles, du type "DevOps" et s’appuient largement sur le cloud. Les pratiques "DevOps" et "Agiles" prônent

  • Le test et l’intégration en continu,
  • Le découpage des projets complexes en modules simples,
  • La recherche de l’amélioration
  • Le fait de capitaliser sur les bonnes pratiques et les bonnes idées issues de la collaboration

De fait, une architecture souple et flexible permet d’introduire de nouvelles fonctionnalités plus facilement et plus rapidement pour répondre aux enjeux du digital.

Collaboration transverse

La révolution digitale s’accompagne de nombreux bouleversements techniques et sociétaux : nouvelles technologies, nouvelles formes de communication, nouveaux métiers… qui nécessitent plus que jamais un mode de fonctionnement collaboratif.

L’agilité et le DevOps permettent notamment :

  • A des personnes ayant des parcours différents à travailler ensemble, collaborer et construire des liens entre eux et faire tomber les éventuelles barrières
  • Le partage d’expérience, l’optimisation de la collaboration, le sentiment du travail bien fait

La collaboration entre les opérations et l’informatique, à la fois au plan stratégique et dans l’action au quotidien, est une vraie force et encore plus dans une phase de digitalisation. Au-delà des compétences techniques, ce nouvel environnement exige de solides aptitudes à la communication et la cocréation de la part des techniques.

Optimisation

La transformation digitale amène avec elle de nouvelles exigences :

  • Répondre aux besoins croissants d’investissement en technologie.
  • Engager de nouvelles dépenses sans pour autant faire exploser les budgets.
  • Recentrer l’effort sur les vrais besoins

Et l’optimisation des marges de manœuvre financières n’est plus une option.

Dans ce contexte, améliorer le délai de mise en production, générer de la valeur ajoutée, réduire les coûts informatiques et mieux répondre aux besoins métiers est un défi beaucoup plus facile à appréhender avec une démarche DevOps qui cumule les avantages de la méthodologie agile et de l’architecture Cloud. Attention néanmoins, le mode de paiement à la consommation nécessite une gestion parfaite des ressources utilisées pour éviter de payer pour une ressource non exploitée.

Gestion des données

L’analyse de données et le big data n’en sont qu’à leurs débuts et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, le principal défi est loin d’être uniquement technique

Produire de la valeur à partir des données ne peut pas être uniquement du ressort de l’IT : l’IT n’est pas forcément la mieux placée pour savoir où se situe la valeur dans les données, les utilisateurs quant à eux n’ont pas forcément les compétences requises pour comprendre les subtilités techniques du stockage et du management des données.

De même que les méthodes « DevOps » apportent plus d’agilité et d’efficacité, des approches de type "DataOps" sont à envisager pour

  • Rendre la data accessible au plus grand nombre
  • Aller plus loin dans l’analyse
  • Permettre encore plus d’innovations pertinentes.

La transformation digitale s’accompagne d’une complexité des projets comme le souligne Micaël Vanhalst, Expert DevOps chez SoftFluent.

A cette complexité vient s’ajouter, à cause d’un écosystème – celui du DevOps – en constante évolution, un effort continu d’apprentissage et de curiosité qui permet de rester informé et à l’affût des nouveautés, des annonces, des propositions, des outils, des frameworks et autres workflows qui peuvent faire partie intégrante des processus et des pratiques du DevOps au sein de l’entreprise

De fait, on constate un rythme effréné de renouvellement, d’évolution des applications web et une course à la perfection pour contrer la concurrence et c’est vraiment le levier humain qui peut faire la différence.

La transformation digitale n’est pas qu’une affaire de technologies. Comme toute évolution majeure, c’est une façon de repenser l’expérience client dans un monde où l’on attend de l’instantané et de la fluidité. Pour que cette mutation soit une réalité, il convient de repenser les processus dans ce contexte, et de former ses équipes pour s’assurer de la parfaite réponse de l’entreprise sur la nouvelle expérience d’achat proposée.

déclare Daniel Cohen-Zardi, Président de SoftFluent, dans un livre blanc qu’il a consacré aux 4 piliers de la transformation digitale que nous vous invitons à télécharger.

Christine Moronval

Responsable Communication chez Volkswagen puis Directrice de Clientèle dans le groupe DDB, elle rejoint SoftFluent avec plus de 20 ans d'expérience en Marketing/Communication.

Profil de l'auteur