Android et iOS, pari réussi pour le Pack Office de Microsoft

Brouillon

À venir

0 commentaire

les-3-OS

Microsoft Word dépasse le milliard d'installations sur Android et Office figure partout dans les classements ‘Productivité’ sur iOS. Les succès du géant du logiciel dépassent largement celui de Windows.

C’est en 2015 que Microsoft prend la décision de développer ses applications pour Android et iOS.

Quelques années plus tard, Microsoft Word compte plus d'un milliard d'installations sur Google Play et 500 millions de plus avec PowerPoint, Excel et OneNote.

Sur iOS d'Apple, Word est numéro 11 sur les classements des applications de productivité de l'App Store…

Et l’effet boule de neige fonctionne. Lorsque quelqu'un télécharge Word, il est très vraisemblable que cela bénéficie aux abonnements Office 365 en général. De la même manière, un utilisateur de OneNote ou Powerpoint opte probablement aussi pour l’abonnement Office 365.

Depuis l’arrivée de Satya Nadella à la tête de Microsoft en 2014 l’entreprise s’est davantage tournée vers les outils destinés aux développeurs, multi-plateforme et open source et notamment le rachat de Xamarin, celui de GitHub et la dernière info en date, la prochaine plateforme .NET unique et unifiée.

Lors de la dernière conférence téléphonique de Microsoft, Satya Nadella, PDG de Microsoft, déclarait qu'avec une approche SaaS sur Android, iOS et Windows, le marché n'en est que plus vaste.

En ce qui concerne le reach global d'Office 365, nous continuons d'entrevoir d'importantes possibilités dans de nombreux domaines. Ainsi, par exemple, nous n'avons jamais autant participé, je dirais, à des moyennes et petites entreprises sur des marchés non développés, avec toutes les charges de travail complexes. Ainsi, désormais - avec l'approche SaaS -, vous pouvez atteindre une base beaucoup plus large de clients entreprise dans le monde entier.

Prochaine étape ? Microsoft doit fusionner les applications Android avec ses appareils Windows Lite. Microsoft a déjà réussi à faire fonctionner ses propres applications sur Android, a développé des applications Android comme Launcher et Outlook et dispose de plus de 150 applications dans le Google Play Store.

Reste maintenant à réussir à obtenir des applications Android tierces sur Windows d’autant que la passerelle Astoria, permettant le portage des applications Android sur Windows 10, a finalement été abandonnée.

Microsoft aura t-il besoin de son propre store Android pour concurrencer les Chromebook de Google ?

A suivre…

Christine Moronval

Responsable Communication chez Volkswagen puis Directrice de Clientèle dans le groupe DDB, elle rejoint SoftFluent avec plus de 20 ans d'expérience en Marketing/Communication.

Profil de l'auteur