Catégories : Expertise DSIPar Commentaires fermés sur Le Cloud, un nuage bleu azure

On en parle depuis une quinzaine d’années mais aujourd’hui le Cloud est devenu incontournable.

L’avènement du Cloud Computing et du Software As A Service est un vrai bond en avant dans l’industrie du logiciel. Les avantages sont nombreux :

Des économies

Vous pouvez adapter les capacités de l’hébergement à vos besoins réels pour ne payer que ce qui est consommé.

Une plus grande réactivité

Votre application peut monter en charge progressivement sur le long terme à mesure de l’augmentation du nombre des utilisateurs. Elle pourra également avoir des ‘pics’ sur des périodes temporaires comme les périodes de fêtes, de soldes qui nécessitent plus de ressources. Ce ne serait pas possible avec un hébergement classique. Un hébergement Cloud permet d’adapter les capacités facilement, rapidement, en temps réel, sans avoir à gérer l’infrastructure ni les serveurs physiques.

Une plus grande stabilité

Le Cloud assure facilement la disponibilité de l’application en toutes circonstances. Dans la mesure où vous utilisez plusieurs serveurs, pas de risque d’être handicapé par la panne d’un serveur unique.

Un gain de temps

Vous pouvez vous concentrer sur l’application plutôt que sur l’infrastructure. Gérer une application importante qui nécessite plusieurs serveurs sans passer par le Cloud, requiert des connaissances spécifiques et une réflexion poussée :

  • sur l’infrastructure,
  • la configuration réseau,
  • les logiciels à installer sur les machines,
  • les capacités techniques de celles-ci et la façon dont les informations sont échangées entre elles.

Avec le Cloud, vous gérez le quoi mais le Cloud gère le où et le comment.

 

Quelle plateforme Cloud choisir ?

Pour les clients Open Source, jusqu’à il n’y a pas si longtemps, il n’était pas vraiment envisageable d’utiliser Azure comme plateforme Cloud. Amazon AWS, quant à lui, a toujours été Linux-friendly et en phase avec la communauté Open Source.

Microsoft s’est d’abord focalisé sur l’intégration d’Azure à Windows et aux autres services de la firme comme Active Directory ou Team System. Aujourd’hui, Microsoft déploie de grands efforts pour s’ouvrir à la communauté Open Source, avec .NET Core notamment, mais aussi la disponibilité d’offres Linux (dont RedHat/Debian/Suse…), MySQL, Apache/Tomcat, PHP au sein de la plateforme Azure.

Par ailleurs, pour beaucoup d’entreprises, la migration vers le Cloud est une transition et le fait d’utiliser à la fois le Cloud mais aussi ses propres Data Centers est rassurant. C’est pour faire face à cette demande que Microsoft propose des plateformes comme Azure StorSimple, Hybrid SQL Server ou Azure, Azure Stack, etc…

La plateforme Azure fournit un nombre foisonnant de services applicatifs ou d’infrastructure

  • RemoteApp permet le déploiement de programmes Windows sur différents OS par le biais d’une machine virtuelle
  • La plateforme propose des versions Cloud d’Active Directory ou SQL Server
  • Azure IoT Suite permet de connecter et de surveiller les objets connectés
  • HDInsight est un déploiement customisé de la plateforme Big Data Hadoop.
  • Azure Cosmos DB est une base de données NoSQL hébergée pour des cas d’usage spécifiques.
  • Azure Media Services propose des services de lecture, d’indexation, de transcodage et de protection de contenu vidéo.

 

Au total, Microsoft Azure propose plus d’une vingtaine de catégories de services différentes. Outre les services de calcul, de stockage, de développement web et mobile, on retrouve aussi des services d’intégration, de networking, de conteneurisation et d’analyse de données.

Des services Cloud sont également proposés pour les technologies émergentes telles que l’intelligence artificielle, la Blockchain ou la réalité mixte.

Enfin, de nombreux services sont consacrés à la gestion du Cloud en lui-même et à la sécurité de son utilisation ou encore à la migration des données vers le nuage.

 

D’ailleurs, plusieurs solutions peuvent sembler convenir pour une même application mais dans des contextes différents :

Approche SaaS potentielle (solutions SharePoint ou CRM Online)

SaaS est un modèle qui propose des logiciels installés sur des serveurs distants plutôt que sur la machine de l’utilisateur.

Dans une architecture de type Serverless vous n’avez plus besoin de gérer des serveurs, c’est le fournisseur Cloud responsable de l’exécution du code hébergé qui s’en occupe. Cela implique de structurer votre application sous forme de fonctions exécutées à la demande

 

IaaS (machines virtuelles, réseaux virtuels, load balancers..),

Le premier niveau d’architecture Cloud qui implique notamment de passer de VM (Machines virtuelles) ou machines physiques vers des VM Cloud ou encore de réseaux physiques vers des réseaux virtuels.

 

PaaS (App Services, Bus applicatifs, Services de notifications, Automation Services, Azure Active Directory Services etc..)

Cette solution cible peut prendre la forme d’une migration partielle ou totale.

Il s’agit des sites, webservices, “jobs”. Dans le Cloud Azure, on parle d’App Services. Azure dispose d’une centaine de services composables qui permettent d’enrichir l’application mais également de ne migrer que ce qui est nécessaire.

Le PaaS inclut les services de l’IaaS mais va encore plus loin : outre les serveurs, le stockage et les réseaux, le prestataire fournit également l’ensemble des applications middleware : système d’exploitation, base de données, serveur web… Vous payez uniquement les services cloud que vous utilisez et bénéficiez d’une flexibilité qui vous permet d’adapter l’utilisation des services en fonction des besoins de votre entreprise

 

Vous l’aurez compris, le Cloud est puissant, mais un peu nébuleux et surtout s’accompagne d’une bonne dose de complexité.

Grâce à l’expérience de ses consultants en architecture applicative et en développement sur de nombreuses solutions distribuées de type web/webservices, mobiles ou clients riches connectés, dans des environnements complexes tant en environnements On Premises que Azure Microsoft, SoftFluent propose une offre spécifique

  • pour vous accompagner dans l’étude des besoins généraux ou spécifiques sur les points cruciaux dans un contexte Azure :
  • facteurs déclenchant d’une approche Cloud : accès externes, réduction de l’infrastructure interne…
  • intégration avec votre SI interne ou d’autres plateformes existantes et flux réseaux majeurs
  • sécurité : mécanisme(s) d’authentification, contexte multitenant éventuel
  • volumétrie/performances/montée en charge/redondance/accès internationaux
  • exploitabilité et DevOps : versions, déploiement, supervision

pour vous aider à sélectionner les services nécessaires à votre nouvelle application ou à l’évolution de votre application existante.

Ne ratez plus aucunes actualités avec la newsletter mensuelle de SoftFluent