Le DevOps : qu’est-ce que c’est ?

Le DevOps, c’est avant tout une démarche qui consiste à faire collaborer étroitement les équipes de développement et d’études avec les équipes des opérations et d’exploitation. Cette collaboration implique d’aller jusque dans la responsabilité commune du succès ou de l’échec.

Dans cet article, nous verrons :

  1. Quel est le rôle du DevOps ?
  2. Les principes d’une démarche DevOps
  3. Quels sont les bénéfices du DevOps ?
  4. Avec des règles à respecter
  5. Accélérer sa transformation digitale avec le DevOps

Démarche DevOps : que faut-il en attendre ?

Née de la popularité croissante du développement en mode agile avec pour conséquence un nombre accru de versions, la démarche DevOps s’est, peu à peu, imposée.

Si les aspirations des développeurs vont toujours vers plus d’innovation pour répondre à la pression du marché, avec toujours plus de fonctionnalités qu’il faut déployer toujours plus rapidement. Les exploitants veulent, quant à eux, de la stabilité pour minimiser les impacts de modification de code ou d’architecture. Ils veulent de la standardisation, des règles définies et respectées pour garantir la qualité de service.

Pourtant, alors même que les projets se complexifient, que le rythme de renouvellement et d’évolution des applications web s’accélèrent, que la course contre la concurrence est un combat de tous les instants, l’entreprise se doit de se remettre en question, pour gagner en qualité et en productivité.

La culture DevOps

La philosophie de DevOps est donc de faire tomber le mur entre les équipes de développement et de production pour que les évolutions se déroulent de la manière la plus fluide et transparente pour l’utilisateur, en d’autres termes, que les mises en production d’un nouveau produit ou d’un nouveau service soient naturelles dans le cycle de vie du produit.

Concrètement, en rapprochant les équipes et en alignant les outils et les processus on parvient à : améliorer le délai de mise en production, générer de la valeur ajoutée, réduire les coûts informatiques et mieux répondre aux besoins métiers.

Ça a l’air simple dit comme ça mais en fait, l’adoption du DevOps nécessite de repenser totalement l’organisation de l’entreprise et de casser les silos de l’organisation.

En fait, derrière cette notion à la mode, on trouve 4 fondamentaux :

DevOps : avantages

  1. La réduction du cycle des livraisons : industrialisation de la chaine complète de production logicielle avec la mise en place d’outils comme Azure Devops. L’intégration continue est souvent un objectif pertinent pour réduire le cycle.
    Lire aussi | Implémenter une chaine CI/CD
  2. L’optimisation des ressources : standardisation, automatisation du déclenchement et de l’exécution du plus grand nombre de tâches (configuration, développement, déploiement… ).
  3. L’amélioration de la qualité : mesurer la fiabilité, la performance, la montée en charge, l’exploitabilité et la facilité d’utilisation par des tests tout au long du processus.
  4. Replacer l’humain au cœur du dispositif : mise en place d’une organisation basée sur la collaboration agile et sur la recherche permanente de l’amélioration afin d’être en mesure de réajuster le cas échéant.
    Lire aussi | Équipe DevOps : Construire une bonne dynamique

Pourquoi mettre en place des processus DevOps dans votre entreprise ?

Le DevOps permet de créer un cercle vertueux. Les mises à jour fréquentes préviennent des petites erreurs, les équipes IT, ingénierie et qualité sont motivées pour travailler ensemble dans la même direction et sont donc plus efficaces. Le processus de prise de décision s’en trouve accéléré.

Les bénéfices du DevOps sont nombreux

On peut citer notamment :

  • Automatisation : évite les erreurs dues aux saisies manuelles ou manipulations, oblige à réfléchir sur les processus et les rôles de chacun et libère du temps
  • Adaptation : permet de s’adapter en temps réel aux contraintes réglementaires, au contexte du marché et d’aborder le virage de la transformation digitale
  • Productivité et qualité : livraison des applications plus rapidement incluant un processus d’amélioration continu
  • Valeur ajoutée : le temps gagné grâce à l’automatisation permet de se concentrer sur la valeur de la solution et de mieux prendre en compte le point de vue du client

La démarche DevOps est désormais dans l’air du temps et ses bénéfices ne sont plus remis en question. Cependant, il ne suffit pas d’avoir la volonté de mettre en place le DevOps, il faut également être conscient des aspects indissociables qui en découlent.

Livre Blanc - DevOps - SoftFluent

En effet, la démarche DevOps peut faire peur parce qu’elle s’accompagne d’une grande phase de changements culturels et organisationnels liés aux processus existants. Par ailleurs, elle nécessite des compétences pointues, du temps et de l’argent y compris sur le long terme.

Avec des règles à respecter

C’est une évolution qui implique notamment :

  • De décloisonner les services et de les orienter vers la transparence,
  • Une interaction entre les équipes,
  • Une collaboration avec les clients.

Mais aussi :

  • Des choix technologiques compatibles : ils doivent tenir compte de l’utilisation partagée des équipes opérationnelles et de développement, être en mesure de capter la qualité et le succès des déploiements applicatifs grâce à des outils de performance et de surveillance
  • L’intégration de la sécurité dans les pratiques DevOps « DevSecOps » : mise en place d’environnements de tests et gestion de tests en continu. Que ce soit les tests unitaires menés par le développeur, les tests d’intégration menés par un testeur dédié, les tests du système complet ou encore les tests d’acceptation, menés avec des utilisateurs pilotes.
  • La mesure du ROI : les entreprises doivent aujourd’hui justifier que chaque euro investi l’a été à bon escient. Lorsqu’il s’agit de DevOps, le ROI peut se mesurer par l’optimisation du temps passé sur des opérations automatisées, l’investissement de ce temps sur des tâches à plus forte valeur ajoutée ou encore toutes les données liées à l’amélioration de l’expérience client.
    Lire aussi | Comment maximiser l’impact et le ROI du DevOps ? [Livre Blanc]

Il ne faut pas perdre de vue l’aspect métier pendant toute la durée du projet, car les applications et les sites développés sont, avant tout, destinés à l’utilisateur final.

Enfin, DevOps devenant de plus en plus essentiel au succès d’une équipe et Azure de plus en plus incontournable, Microsoft propose Azure DevOps avec des services qui couvrent toute l’étendue du cycle de développement pour aider les développeurs à livrer les logiciels plus rapidement et avec une qualité supérieure.

En résumé

C’est une vision dans laquelle gravir le Mont Blanc en 1 semaine est déjà une belle victoire même si l’objectif est de gravir l’Himalaya on ne sait pas quand.

C’est une vision dans laquelle le succès n’est pas le fait d’un héros mais le résultat du travail orchestré de toutes les équipes.

Et aujourd’hui, les bonnes pratiques liées à la démarche DevOps vont dans le sens d’une éco-conception des logiciels, le GreenDevOps commence à émerger.

Accélérer sa transformation Digitale avec DevOps

Les équipes informatiques qui ont su se remettre en question et ont mis en place des méthodes pour concevoir, développer et lancer les applications plus rapidement sont les mieux préparées au digital.

Ce sont également ces équipes qui ont compris le bien-fondé d’une collaboration plus étroite entre les équipes de développement et d’études avec les équipes des opérations et d’exploitation.

Les leaders du digital adoptent des modes de développement agiles, du type « DevOps » et s’appuient largement sur le cloud. Les pratiques « DevOps » et « Agiles » prônent le test et l’intégration en continu, le découpage des projets complexes en modules simples, la recherche de l’amélioration, le fait de capitaliser sur les bonnes pratiques et les bonnes idées issues de la collaboration.

De fait, une architecture souple et flexible permet d’introduire de nouvelles fonctionnalités plus facilement et plus rapidement pour répondre aux enjeux du digital. Car la transformation digitale amène avec elle de nouvelles exigences :

  • Répondre aux besoins croissants d’investissement en technologie.
  • Engager de nouvelles dépenses sans pour autant faire exploser les budgets.
  • Recentrer l’effort sur les vrais besoins

Et l’optimisation des marges de manœuvre financières n’est plus une option.

Dans ce contexte, améliorer le délai de mise en production, générer de la valeur ajoutée, réduire les coûts informatiques et mieux répondre aux besoins métiers est un défi beaucoup plus facile à appréhender avec une démarche DevOps qui cumule les avantages de la méthodologie agile et de l’architecture Cloud. Attention néanmoins, le mode de paiement à la consommation nécessite une gestion parfaite des ressources utilisées pour éviter de payer pour une ressource non exploitée.

Collaboration transverse

La révolution digitale s’accompagne de nombreux bouleversements techniques et sociétaux : nouvelles technologies, nouvelles formes de communication, nouveaux métiers… qui nécessitent plus que jamais un mode de fonctionnement collaboratif.

L’agilité et le DevOps permettent notamment :

  • A des personnes ayant des parcours différents à travailler ensemble, collaborer et construire des liens entre eux et faire tomber les éventuelles barrières
  • Le partage d’expérience, l’optimisation de la collaboration, le sentiment du travail bien fait

La collaboration entre les opérations et l’informatique, à la fois au plan stratégique et dans l’action au quotidien, est une vraie force et encore plus dans une phase de digitalisation. Au-delà des compétences techniques, ce nouvel environnement exige de solides aptitudes à la communication et la cocréation de la part des techniques.

Le DevOps chez SoftFluent

  1. La réduction du cycle des livraisons : fort de son expérience de terrain et de son activité d’éditeur de logiciels, SoftFluent a mis en place une offre DevOps pour vous accompagner dans le déploiement des outils d’ALM de Microsoft au sein de votre système d’information actuel.
  2. L’optimisation des ressources : SoftFluent est expert en technologies Microsoft, méthodologies et aussi éditeur d’outils de productivité dont SoftFluent CodeModeler, un outil qui permet d’automatiser les développements et la production de code ou encore SoftFluent Automation qui permet d’automatiser certains de vos tests.
  3. L’amélioration de la qualité : la qualité logicielle est fondamentale et le test joue un rôle essentiel. SoftFluent a consacré un article complet aux meilleures pratiques de test logiciel.
  4. Replacer l’humain au cœur du dispositif : d’un point de vue humain, SoftFluent est convaincu que les méthodes agiles permettent une collaboration permanente. Cette collaboration entre les experts fonctionnels et les développeurs est, selon nous, le secret d’une mobilisation dans un but commun : mener à bien la mission

Automatisez le déploiement de vos applications avec SoftFluent

Découvrir

Ne ratez plus aucunes actualités avec la newsletter mensuelle de SoftFluent