Aborder le sujet des audits peut souvent révéler un ensemble de complexités et de termes techniques. Cet article vise à dissiper une confusion et une ambigüité entre deux types d’audits très fréquemment utilisés dans le domaine du développement logiciel : l’audit logiciel et l’audit de l’assurance qualité logicielle (ou QA). Bien que distincts, ces processus sont liés et essentiels pour garantir la qualité et l’efficacité de vos projets.

Dans cet article, je vous guiderai à travers les nuances de chaque audit, en détaillant les étapes, leurs portées et leurs critères d’évaluation. Tout cela pour vous permettre de comprendre clairement en quoi ces types d’audits sont différents et comment ils peuvent, ensemble, renforcer la qualité de vos développements logiciels.

Audit logiciel

Commençons par l’audit logiciel, l’auditeur se concentre sur l’examen approfondi du code source des composants d’un système logiciel, qu’il s’agisse de sites web, d’applications mobiles, d’APIs, de service backend ou de bases de données, ainsi que des environnements dans lesquels ces systèmes sont déployés… Son objectif principal est d’identifier les erreurs de programmation, les failles de sécurité, les pratiques de codage inadéquates ou non conformes aux standards et les potentielles vulnérabilités qui pourraient compromettre la qualité, la sécurité ou les performances du logiciel.

Les audits logiciels sont généralement effectués par des développeurs expérimentés ou des analystes spécialisés dans le codage et/ou la sécurité informatique. Ils emploient souvent des outils d’analyse statique ou dynamique du code pour détecter les problèmes potentiels.

Ce type d’audit couvre plusieurs aspects, dont la sécurité de l’information, la gestion des risques, le contrôle des accès et des autorisations, la sauvegarde et la restauration de données, l’optimisation des performances, la conformité réglementaire ainsi que la conformité des équipements et logiciels. Bien qu’il soit fréquemment conduit par des entreprises externes pour garantir une évaluation neutre et objective, il peut également être effectué en interne par une équipe spécialisée (qui devra tout de même rester neutre et objective).

Audit de l’assurance qualité

audit qa

De son côté, l’audit de l’assurance qualité logicielle doit idéalement être effectué par une équipe externe, distincte des équipes de QA et de développement.

Commençons par définir l’audit QA ; cet audit se concentre sur l’évaluation des processus, des pratiques et des normes adoptées durant les phases de vérification et de validation du logiciel. Cela inclut les évaluations statiques, comme les revues de documents et de spécifications, et s’étend aux évaluations dynamiques, telles que les tests fonctionnels et non fonctionnels, l’analyse des résultats de tests et l’examen des rapports de bugs, et pour finir, la rétroaction.

L’objectif principal de cet audit est de vérifier que les processus QA / QC soient conformes aux normes de l’industrie et aux meilleures pratiques, en plus de s’assurer de la qualité globale du produit logiciel final.

Les audits d’assurance qualité peuvent couvrir de nombreux aspects du test logiciel, y compris la gestion de projet, la documentation, l’élaboration des stratégies de test, la gestion des anomalies, ainsi que la configuration et la gestion des versions logicielles.

Ces deux types d’audit sont deux processus critiques, mais distincts dans l’assurance de la qualité logicielle. Bien que chacun possède ses propres objectifs et méthodologies, leur application conjointe est essentielle pour diagnostiquer et améliorer continuellement la qualité des logiciels produits.

En comprenant mieux ces audits, vous pouvez non seulement améliorer vos processus de développement, mais également améliorer la satisfaction des utilisateurs finaux grâce à des logiciels plus fiables et performants.

En fin de compte, l’intégration efficace de ces audits dans les cycles de développement est un investissement stratégique pour toute entreprise visant l’excellence logicielle.

Ça pourrait vous intéresser :

Ne ratez plus aucune actualité avec la newsletter mensuelle de SoftFluent

Newsletter SoftFluent